Difficultés de Trésorerie des Entreprises: Des Solutions

Les difficultés de trésorerie des Entreprises peuvent être résolues en prenant de front des mesures financières court terme et des mesures structurelles !

Le dernier Baromètre de Pouey International démontre que les TPE / PME non exportatrices rencontrent toujours des difficultés de Trésorerie régulièrement délicates.

Nous vous proposons ici d’identifier des pistes de solutions. Cependant, il faut être clair : toutes les solutions financières ou bancaires proposées pour sortir des difficultés de trésorerie, ne sont que des solutions de Court Terme. Le fait d’en avoir besoin doit alerter sur l’existence de problèmes structurels dans votre entreprise.

Ces problèmes structurels doivent être traités en parallèle. Pour cela, vous devrez avoir recours à un Expert en gestion d’entreprises ou un Directeur Administratif et Financier / DAF externalisé pour vous aider.

Solutions « Bancaires » ou Financières classiques et Réalistes aux Difficultés de Trésorerie des Entreprises:

Les solutions bancaires sont bien connues et il n’y a pas de miracles de ce côté-là. En cas de difficulté de trésorerie votre banquier aura du mal à vous autoriser un découvert bancaire (c’est trop tard pour réaliser ce type de demande).

a- La loi Dailly :

c’est un Financement court terme qui vous permet de faire des remises groupées de créance clients à votre banque. Votre banquier peut vous demander une garantie en cas de créance, cédée, financée mais impayée. La Dailly ne finance que des créances de clients situés en France.

b- L’escompte :

Il vous permet de financer un effet de commerce (traite, lettre de change) signé par un client. Cependant, la généralisation du virement limite la signature de traite ou lettre de change par les débiteurs. En l’absence de traite, vous ne pouvez pas avoir recours à l’escompte. Dans ce cas, vous devez vous reporter sur l’affacturage car seule la facture peut être présentée en support de financement.

c- L’affacturage :

Elle consiste à trouver un établissement financier (factor) qui acceptera de vous payer immédiatement des factures que vous avez émises et que l’on doit vous payer (qui ne sont pas encore dues). Cet établissement financier vous paiera immédiatement, en vous facturant un coût pour le service, et se chargera d’encaisser les factures de vos clients. Il vous apporte donc de l’argent frais immédiatement.

Bien entendu, ces établissements n’acceptent pas toutes les créances. Cela dépendra de la nature de vos clients. Plus vos clients sont sérieux financièrement, plus ce sera facile d’accéder à cette solution financière.

Dans le BTP et l’informatique, beaucoup d’entreprises n’ont pas un accès facile à l’affacturage en raison du caractère «atypique» de leurs créances (des acomptes sur des travaux non terminés…: ce que nous évoquions plus tôt). La situation a tendance à s’améliorer depuis le 1er Octobre 2015 en particulier en raison de l’extension de garantie de BPI France sur ce type de factures. Les factors acceptent donc de plus en plus souvent de prendre en charge ces dernières.

Cette solution a un coût certain. Sauf exception, il faut la considérer comme une solution de court terme pour sortir la tête de l’eau.

d- Le Lease Back :

cette solution consiste à céder, à un tiers, des actifs dont votre entreprise est propriétaire (parc informatique, Machines, Véhicules…). Le prix est à négocier. Vous récupérez donc de la trésorerie. En contrepartie, vous signez un contrat de leasing avec clause de rachat avec ce tiers. Vous continuez donc d’utiliser vos actifs, mais vous n’en êtes plus propriétaire.

e- Financement de Stock:

certains opérateurs proposent de Financer votre stock. Ils sont rares, mais c’est une solution qui peut, dans certains cas, être efficace. Là encore, ce n’est qu’une solution court terme et ce ne peut être que du stock viable.

f- La MCNE :

C’est un Financement de créances export. Attention, le dé-financement après échéance est plus rapide qu’avec l’affacturage.

Autres Solutions aux Difficultés de Trésorerie: Négociations et autres Financements de Trésorerie

Noues ne listerons ici que quelques pistes. Il est impossible d’être exhaustif et les modalités évoluent régulièrement. Cependant, soyez conscients que ces solutions, non seulement :

  • nécessitent du temps : les délais de réponses sont importants
  • nécessitent une expertise Financière: pour bénéficier de ces solutions, vous devez remplir de vrais dossiers de financement. Pour qu’ils aient une chance d’être acceptées, vous devez vous faire aider par un expert en gestion d’Entreprise ou Directeur Administratif et Financier, DAF Externalisé

Les solutions sont :

a- Négociation d’un Moratoire avec tout ou partie de vos créanciers :

Le créancier avec lequel il faut absolument négocier en cas de difficultés financières est l’état. Vous devez proposer aux administrations des délais de paiements pour toutes les dettes fiscales : IS, TVA, CFE,… Si les délais négociés sont inférieurs à 6 mois, il ne devrait pas vous être demandé de caution personnelle. Cela peut permettre de passer une étape difficile.

Des délais sur le paiement des charges sociales peuvent être négociés pour autant que vous payez les salaires.

Vous pouvez procéder à ce type de mesure auprès de vos fournisseurs, mais cela peut avoir des conséquences sur votre activité. Ceci doit donc être fait uniquement si les autres mesures ne fonctionnent pas. Dans ce cas, commencez par le Bailleur, si vous n’êtes pas propriétaire.

Dans tous les cas, un protocole d’accord doit être signé entre votre entreprise et son créancier. Le protocole doit reprendre les conditions de paiement négociées. Par exemple, le 15 de chaque mois, 25% de la dette.

Il faut être clair, l’administration comme tous les créanciers ont intérêt à ce qu’une négociation amiable aboutisse. Ils ont intérêt à vous maintenir vivant, dans tous les cas. En effet, toute procédure judiciaire a un coût pour eux. De plus, le tribunal de commerce peut imposer des délais de paiement allant jusqu’à 24 mois.

 

b- Subventions :

Regardez s’il n’existe pas des subventions départementales, régionales ou octroyables par des fondations de Grandes Entreprises : Vinci, EDF…

 

c- Prêts d’Honneur à taux 0 et à remboursement différé:

Le Réseau Entreprendre, Total Développement Régional ….il existe de nombreuses structures associatives ou autres qui octroient des prêts à taux 0. Tout dépend de votre activité et de votre ancienneté.

 

d- Crédit d’Impôts :

En fonction de votre activité ou de votre secteur vous pouvez peut-être bénéficier de Crédits d’Impôts. Tout le monde connaît le Crédit d’Impôt Recherche, mais il existe aussi par exemple le crédit d’impôt Innovation, le crédit d’Impôt Métier d’Art, le crédit d’impôt pour dépenses de prospection commerciale…

Je ne parle pas d’Oseo, de la BPI ou de mesures étatiques car les évolutions sont trop fréquentes. Il faut regarder néanmoins regarder ce qu’ils proposent.

 

Solutions Opérationnelles aux Difficultés de Trésorerie des Entreprises:

Travaillez au maximum pour compresser votre Besoin en fond de roulement (BFR). Cela vous obligera à penser autrement et à revisiter votre Entreprise et son fonctionnement :

  • Mener une action sur les retards de paiements
  • Si les difficultés de trésorerie sont liées à une baisse d’activité; Si cette baisse d’activité fait, qu’une partie de vos effectifs sont ou vont être sans travail réel et que vous êtes en mesure de le démontrer et de le planifier, alors vous devez faire une demande de mise au « chômage technique/partiel » des personnes concernées. La Dirrecte dispose d’un délai de réponse raisonnable. L’effet n’est pas immédiat sur la trésorerie, mais ce sont des mesures importantes à prendre.
  • Identifiez les achats que vous pourriez étaler. Beaucoup d’entreprises, pour bénéficier de prix plus bas, réalisent des achats en masse, pour plusieurs mois. Vous devez revoir vos habitudes afin d’étaler vos achats et ainsi diminuer les dettes à payer à court terme. Cela peut vous conduire à changer de fournisseurs et à choisir des fournisseurs plus près de chez vous. Cela n’est pas nécessairement négatif, car cela peut vous permettre de répondre plus vite à la demande du marché.
  • Faîtes décroître les stocks d’articles qui dorment : bien souvent les entreprises qui rencontrent des problèmes de trésorerie ont, dans leurs stocks, des articles qu’elles n’arrivent pas à vendre (échec commercial, prix de vente trop élevé…). C’est de la trésorerie immobilisée que vous devez impérativement récupérer. Pour cela, la seule solution est de vendre ces articles coûte que coûte : faire des promotions, faire des opérations Marketing spécifiques comme les inclure dans une offre globale avec des produits qui se vendent bien, ou assortir à ces articles une offre complémentaire leur donnant tout d’un coup plus de valeur, les vendre dans des réseaux de soldeurs…
  • Revoir les process de fonctionnement (services et fabrication) afin d’identifier les gaspillages dans les flux. Ceci nécessite un Audit Opérationnel et Financier spécifique. Les vraies solutions aux problèmes structurels dont nous parlions en introduction résident dans ce travail et dans une révision stratégique de l’entreprise.
  • Cession d’Actifs Inutiles : si votre PME a quelques années d’existence, il n’est pas impossible que vous possédiez des actifs dont vous n’avez plus l’usage mais qui ont une valeur certaine. Dans ce cas, passez à l’action rapidement : revendez-les !

 

Seul, vous n’avez pas le temps et le recul pour prendre les mesures et poser le bon diagnostic

Tout cela prend beaucoup de temps.

Si vous le faîtes tout seul:

  • vous ne serez pas assez réactif. Or, c’est la clé pour se sortir des situations de difficultés de trésorerie
  • vous n’aurez pas assez de recul ou de lucidité sur les décisions impératives
  • vous aurez du mal à remettre en cause ce que vous avez mis en place et qu’il faut impérativement changer
  • vous aurez du mal à servir vos clients actuels et à manager le quotidien de votre entreprise
  • vous ne traiterez pas les problèmes structurels. Les problèmes reviendront inexorablement.

Vous devez donc impérativement faire faire ce travail par une personne externe à l’entreprise qui aura le temps, l’expertise et la disponibilité.

Alors n’attendez plus ayez recours à un DAF Externalisé !

Votre Trésorerie ne cesse de Baisser

mais toutes les mesures prises sont sans effet…

Votre Banquier ou Votre Expert Comptable vous alertent !

mais ils ne peuvent vous aider pour résoudre le problème

Vous n'avez pas les Ressources Internes pour poser le bon diagnostic

Vous courez après le temps et vous ne pouvez embaucher un expert pour faire ce travail

Ce que nous Ferons pour vous

Ecoute et Audit

Nous identifions les vraies causes racines et posons ensemble un Diagnostic Lucide

1

Conduite du Changement

Nous conduisons les Changements avec vous ou pour vous en fonction de votre besoin

Formation

Vous et vos équipes êtes formés et autonomes pour continuer

N'attendez Plus

Obtenez les mêmes résultats que nos Clients.

Faîtes comme eux. Prenez en main votre situation Financière et repartez de l'avant en vous laissant aider par un Expert !
Je Demande un Diagnostic (c'est Gratuit)

Incoming search terms:

  • Tresorerie negative piste de solutions